La photographe marocaine Leila Alaoui parmi les blessés de l’attentat de Ouagadougou

Leila Alaoui a été blessée dans l'attaque perpétrée, vendredi soir dans le centre de la capitale du burkina Faso, par des individus armés, mais sa vie n'est pas en danger, a-t-on appris auprès de l'ambassade du Maroc à Ouagadougou.

Leila Alaoui, qui se trouvait dans un café-restaurant au moment de l’attaque, a été touchée par deux balles au niveau du bras et de la jambe, a précisé la même source à la MAP.

Elle a été évacuée vers une clinique de la capitale Ouagadougou où elle a subi une intervention chirurgicale, a-t-on ajouté, précisant qu’elle a quitté samedi matin la salle de réanimation.

Des responsables de l’ambassade du Maroc ont rendu visite à Leila Alaoui à la clinique pour s’assurer de son état de santé et lui apporter le soutien nécessaire, a-t-on fait savoir, affirmant qui son état de santé n’inspire pas d’inquiétude.

Née en 1982, Leila Alaoui se trouvait à Ouagadougou pour réaliser des photographies pour le compte d’Amnesty international.

Par ailleurs, un autre marocain, employé de la Compagnie nationale ‘Royal Air Maroc » qui se trouvait à l’hôtel Splendid a quitté ce matin l’établissement sain et sauf, a déclaré à la MAP un responsable de la représentation de la RAM à Ouagadougou.

L’attaque contre l’hôtel et le café-restaurant en plein centre de la capitale burkinabè a fait 23 morts, de 18 nationalités différents, selon un bilan provisoire.

La première étape de la Série européenne de qualification junior (JQS) de la World Surf League (WSL) 2024, le Morocco
Fini le célibat ! Vous avez trouvé l'élu(e) de votre cœur, peut-être même avez-vous déjà organisé vos fiançailles. Maintenant, place
Tout comme les préparatifs du mariage, les enterrements de Vie De Jeune Fille et de Garçon (EVJF et EVG) sont
L'institution du mariage a toujours revêtu une importance capitale. Au fil du temps, cette sacralité a évolué, s'adaptant aux bouleversements
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4