La Maison européenne de la photographie donne carte blanche à Hassan Hajjaj

C’est la première rétrospective en France du maître du pop art marocain Hassan Hajjaj. En effet, la Maison européenne de la photographie (MEP) à Paris lui donne carte blanche du 11 septembre au 17 novembre.

L’artiste et photographe marrakchi Hassan Hajjaj va investir, du 11 septembre au 17 novembre, la Maison européenne de la photographie (MEP). Le célèbre centre d’exposition parisien lui donne carte blanche à l’occasion de la troisième Biennale des photographes du monde arabe contemporain. Sur les murs, le parcours de l’artiste anglo-marocain à travers de nombreuses séries photographiques, mais également des installations, des vidéos, du mobilier et des éléments de décoration. Résultat : son intérêt pour l’univers de la mode et du vêtement brillent ainsi que son point de vue critique et décomplexé sur la société de consommation, les questions de tradition et d’identité avec notamment son regard singulier sur le port du voile, ou bien encore le quotidien des gens qu’il côtoie, amis ou inconnus croisés dans la rue au Maroc ou ailleurs, comme le rappelle la MEP sur son site. Et ce n’est pas fini. Car Hassan Hajjaj offre lui-même carte blanche à deux artistes marocaines qu’il invite successivement à présenter leur travail au sein du Studio de la MEP, à savoir Zahrin Kahlo (du 11 septembre au 13 octobre) et Lamia Naji (du 18 octobre au 17 novembre).

L’Intelligence artificielle façonne le monde de demain. L’enjeu de sa maîtrise est fondamental. Aussi, faire de l’IA un moteur d’égalité
C’est dans le somptueux cadre de l’hôtel Conrad Rabat Arzana, que s’est tenu les 19 et 20 avril, le 4ème
Le Maroc, 1er pays maghrebin et d'Afrique du Nord à adopter La seule procédure au Monde sans chirurgie ni aiguilles
“Le caftan incarne notre histoire et notre identité. il conserve à jamais sa splendeur intemporelle.”
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4