La grossesse ne réactiverait pas le cancer du sein

La grossesse n’augmenterait pas le risque de rechute pour les femmes ayant eu un cancer du sein. C’est la conclusion d’une étude présentée au grand congrès annuel de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) qui se tient actuellement à Chicago.

Le cancer du sein ne serait pas « réenclenché » par la grossesse chez une femme ayant eu un cancer du sein, d’après les résultats d’une étude présentée au congrès annuel de l’Américan Society of Clinical Oncology (ASCO). 1 200 femmes ont été suivies pendant 10 ans après le traitement de leur maladie. Les hormones jouent un rôle important dans certaines tumeurs en stimulant directement leur croissance. « Notre étude confirme que la grossesse après un cancer du sein ne devrait pas être découragée même chez les femmes dont la tumeur était hormono-dépendante mais considérer le risque de rechute de chaque femme individuellement pour décider combien de temps elle doit laisser passer avant une grossesse », souligne le Dr Matteo Lambertini, cancérologue de l’Institut Jules Bordet à Bruxelles, qui a participé à ces travaux, comme le relaie Les Echos. Une conclusion rassurante puisque les femmes en rémission se voyaient interrompre leur traitement hormonal afin d’éviter une éventuelle rechute.

 

La Coupe du Trône de Golf revient douze ans plus tard au Royal Golf Dar Es Salam pour une édition
Membre de l’Académie du Royaume du Maroc, essayiste, médecin biologiste et féministe, Asma Lamrabet, autrice notamment d’“Islam et femmes”
Artiste de bande dessinée, d'illustration et d'animation, Inès Balegh a participé à la dernière résidence Khaliya, à l'initiative du Conseil
Un nouveau salon de thé fait sa grande rentrée à Marrakech, au sein du Musée d'Art Culinaire Marocain, un lieu
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4