Houda Benyamina à Cannes : « Les femmes doivent ouvrir leurs gueules ! »

Invitée du talk Women in Motion à Cannes, la réalisatrice franco-marocaine Houda Benyamina a exhorté les femmes à revendiquer leur féminité et à se faire entendre. Son film, Divines, a fait sensation à la Quinzaine des réalisateurs.

La réalisatrice franco-marocaine Houda Benyamina, dont le film Divines, présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes a fait sensation, était l’invitée du talk Women In Motion ce mardi 17 mai. Interrogée sur la place des femmes dans le cinéma, la cinéaste n’a pas mâché ses mots. Elle a ainsi appelé les femmes à « revendiquer leur féminité » : « Il faut arrêter d’être polies, il faut ouvrir nos gueules et il faut poser nos clitoris sur la table ! ». Rejetant le terme de féministe, elle lui préfère celui d’humaniste. « Le terme « féminisme » est souvent perçu comme un gros mot en France. » Sur la question du voile, Houda Benyamina a défendu la liberté d’agir et la diversité : « Si une fille a envie de mettre un voile, et bien qu’elle mette un voile ! Je n’ai pas envie de porter mon regard d’Occidentale sur elle, je n’ai pas envie de la juger ! ».  Bien dit !

Hier, sur le Campus de l'école la Résidence à Bouskoura a eu lieu un colloque international scientifique qui avait pour
Pour lancer la saison estivale, le créateur d'expériences, Kingdom of Mind, amène Otium, un Destination Music Festival, à Taghazout Bay,
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4