Hani Ramadan compare les femmes à des pièces de monnaie qui passent de main en main

Invité pour apaiser un climat islamophobe dans une école suisse, Hani Ramadan, le frère de Tariq Ramadan, a expliqué à des collégiens la différence entre femmes voilées et non voilées.

C’est le scandale du moment en Suisse. Hani Ramadan, le frère du controversé Tariq, a usé d’une métaphore un peu spéciale pour parler des femmes : “Une femme est comme une perle dans un coquillage. Si on la montre, elle crée des jalousies. Ici, la femme sans voile est comme une pièce de deux euros. Visible par tous, elle passe d’une main à l’autre.” Le pire, c’est que le directeur du Centre islamique de Genève n’a pas tenu ses propos devant ses acolytes extrémistes, mais dans la classe d’une école publique devant un public d’adolescents. Comment cela a-t-il été possible ? Une mère raconte que pour apaiser des tensions liées à l’islamophobie dans sa classe, une enseignante a invité un musulman en classe, qui a conseillé de faire venir Hani Ramadan.  Le département de l’Instruction publique (DIP) du Conseil d’Etat de Genève a convoqué l’enseignante. “Les positions publiques de monsieur Ramadan sont incompatibles avec les valeurs et la mission de l’école publique”, a déclaré le porte-parole Pierre-André Preti. Hani Ramadan était enseignant dans le secondaire quand il a été licencié de l’instruction publique en 2003. En 2002, dans une tribune du Monde, il justifiait la lapidation.

Pour son concert lors de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès, Kim Burrell sera
Ancrées dans les traditions mais s’inscrivant dans la contemporanéité, les tenues de Ghita Lahrichi composent une silhouette beldi-chic reconnaissable entre
Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4