Gucci défend le droit à l’avortement dans sa collection Croisières

Lors de son dernier défilé qui s’est tenu ce mercredi 30 mai, la maison de couture italienne a présenté à Rome sa nouvelle collection, Croisière 2020. Un défilé composé d'une centaine de silhouettes insufflées d'un message résolument féministe.

 

L’enseigne de luxe a ainsi présenté près de 100 silhouettes. Parmi les pièces phares repérées sur le podium, un élément a retenu notre attention. Une robe brodée d’un utérus, dont les ovaires ont été présentés par des fleurs roses, a été cousu en plein milieu d’une robe à manches longues plissée, une robe à la symbolique forte puisqu’elle sensibilise au droit à l’avortement.

On notera notamment une mini-cape affichant la date du 22 mai 1978, jour où l’Italie a officiellement légalisé l’avortement, ainsi qu’une veste violette avec le célèbre slogan des années 70 « MY BODY MY CHOICE », » MON CORPS MON CHOIX », au dos.

« C’est incroyable que dans ce monde, il existe encore des personnes qui pensent pouvoir contrôler le corps des femmes, leurs choix. Je serai toujours là pour me battre du côté de la liberté individuelle, toujours », a ajouté Alessandro Michèle, le directeur de la création Gucci.

 

Abir et-Tazy (Stagiaire)

Le Festival de Cannes a accueilli en grande pompe la première projection du film tant attendu « Everybody Loves Touda
Le Courtyard By Marriott Casablanca Downtown ouvre mardi 21 mai au cœur de la ville économique.
Dans un monde inondé de contes de fées et de films romantiques, le mythe du Prince Charmant persiste. Remettre cette
La première édition du Festival “ComediaBlanca”, premier Festival International du Rire de Casablanca, s'est achevée samedi soir à la Cathédrale
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4