FIFM : Marrakech rend hommage au cinéma australien et décerne le trophée à Gillian Armstrong (photos)

Le Festival International du Film de Marrakech a rendu hommage au cinéma australien. eT c'est Gillian Armstrong qui a reçu cet hommage

22 acteurs, réalisateurs et producteurs (dont Gillian Armstrong, Abbie Cornish, Simon Baker, Ben Mendelsohn, David Michôd, Geoffrey Rush,… ) ont fait le déplacement à Marrakech pour recevoir l’hommage qui leur a été décerné par le festival international du film de Marrakech. Les héros de la soirée étaient menés par Gillian Armstrong qui a présenté la délégation à travers un discours passionnant : “Nous avons l’occasion de célébrer à Marrakech la contribution particulière du cinéma australien au monde, et un groupe de cinéastes australiens formidable et magnifique est arrivé en ville avec quelques échantillons de leur générosité. » En effet, ce sont 25 longs-métrages qui ont été programmés tout au long de cette 18ème édition du FIFM.
Parmi ces films, on retrouve des films précurseurs, comme « Réveil dans la terreur » de Ted Kotcheff ou « La Randonnée » de Nicolas Roeg, et qui permettra au grand public de redécouvrir des classiques incontournables comme « Mad Max » de George Miller ou des raretés comme le film culte de Peter Weir, « Pique – nique à Hanging Rock», présents à l’hommage de pays du Festival du Film de Marrakech. Le cinéma australien actuel est également présent à travers des films comme « Breath » du très populaire acteur Simon Baker qui passe ici derrière la caméra, « Lion » de Garth Davis, grand succès international qui a décroché pas moins de 6 nominations aux Oscars en 2017 ou encore « True History Of the Kelly Gang » de Justin Kurzel, qui réunit un casting exceptionnel et figure parmi les films les plus attendus de 2019.

BYD a organisé avec succès le lancement de son nouveau modèle Seal U DM-i au sein de son showroom à
Ce maquillage glamour met l’accent sur les yeux avec un regard intense travaillé dans des tonalités marron glacé et une
L’Intelligence artificielle façonne le monde de demain. L’enjeu de sa maîtrise est fondamental. Aussi, faire de l’IA un moteur d’égalité
C’est dans le somptueux cadre de l’hôtel Conrad Rabat Arzana, que s’est tenu les 19 et 20 avril, le 4ème
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4