Des livres féministes lus en silence par les militantes de Zanka Dialna

Hisser des livres féministes comme un symbole pacifique dans l’espace public, c’est la dernière action des militantes de Zanka Dialna à Rabat, une initiative née d'un élan citoyen pour la liberté des femmes à circuler en toute sécurité dans l'espace public.

C’est une chorégraphie originale qu’ont interprété, dimanche 29 septembre, des militantes de Zanka Dialna, (« la rue est à nous ») une initiative citoyenne née tout d’abord sur le net avant de prendre forme sur le terrain afin de sensibiliser le public à la liberté des femmes à circuler en toute sécurité dans l’espace public. En effet, dimanche 29 septembre, elles se sont données rendez-vous dans le site historique des Oudayas et sur la plage de Rabat. Entre leurs mains, une livre féministe qu’elles ont lu… en silence. « Le livre est lui un symbole des moyens qu’elles souhaitent utiliser pour arriver à leurs fins, à savoir l’éducation et la culture », explique le groupe dans un communiqué, ajoutant que « le silence, lui, correspond à la paix qu’elles veulent voir régner dans la rue et dans notre société. » Une posture pacifiste qui vise tout bonnement à sensibiliser le public afin de « vivre et évoluer dans une société plus inclusive et plus juste envers sa composante féminine ». En d’autres termes, une prise de conscience essentielle pour le mieux vivre-ensemble.

Jazzablanca a fait son retour, ce jeudi 6 juin, à Anfa Park pour sa 17ème édition. Fidèle à sa marque
Une bonne et intelligente gestion des finances est une des valeurs fondamentales de la vie de couple. Que faire alors
Collège LaSalle Maroc a organisé le 3 juin son prestigieux défilé de mode ‘’Révélations’’, sous le thème de "The World
C’est au quartier Gauthier, que le Radisson Hotel Group a choisi d’installer son deuxième hôtel dans la ville blanche. Le
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4