Des femmes kamikazes visaient les élections

Les autorités marocaines ont démantelé il y a deux jours une cellule féminine qui était sur le point de commettre des attentats terroristes plusieurs villes du royaume le jour des élections du 7 octobre.

Les investigations menées par les autorités marocaines ont montré que « ces jeunes filles ciblaient notre processus électoral en coordination avec Daech. Elles voulaient commettre des attentats lors des législatives prévues ce vendredi », a déclaré Abdelhak El Khayam, directeur du Bureau central d’investigations judiciaires, au cours d’une conférence de presse. Sans préciser les endroits ou les personnalités ciblés, M. El Khayam explique que les enquêtes préliminaires ont révélé que la plupart des femmes interpellées lundi étaient des mineures : « Deux d’entre elles ont 15 ans, deux autres sont âgées de 16 ans, et les trois autres n’ont pas plus de 17 ans ». Lors de l’interrogatoire, ces adolescentes ont avouée s’être mariées avec des combattants de l’EI par internet. « Certaines d’entre elles ne connaissent même pas les conditions du mariage dans l’Islam, y compris le consentement des parents », a ajouté Abdelhaq El Khayam. Le directeur du BCIJ alerte quant aux dangers des cellules dormantes qui prônent le jihad mondial dans notre pays : « Daech change à chaque fois de méthodes et nous nous adaptons ».  Et d’ajouter avec amertume : « Les sécuritaires font leur travail avec rigueur, mais c’est comme si le rôle de la famille, la société civile et les institutions d’éducation étaient absents ».

Ghizlaine Badri Lahlou est curatrice et commissaire d’exposition de “Révélation de l’âme”, la nouvelle exposition de Rajae Lahlou à la
L’intimité du couple pendant le mois sacré est négligée. On croit bien à tort que spiritualité et sexualité ne peuvent
L’Atelier Saveurs nous propose pour ce Ramadan de belles recettes, inspirées d'une cuisine de grand-mère, pour sublimer la table
Dévoilé officiellement le 1er avril dans les rues de Casablanca le 1er avril, Yango Navigation promet une transformation radicale des
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4