“Croyances vs Réalités“ : Sourire de Reda poursuit son combat d’information et de sensibilisation

L’association Sourire de Reda a lancé sa campagne annuelle d'information et de sensibilisation à l’occasion de la Journée Nationale du 5 février dédiée à la prévention du suicide des jeunes.

Acteur engagé et militant, fidèle à sa vocation d’information et de mobilisation, Sourire de Reda va chaque année un peu plus loin dans la sensibilisation sur la situation des jeunes en souffrance. Ainsi l’association souhaite contribuer à une meilleure prise de conscience de la part des citoyens marocains et permettre à chacun de devenir acteur de la prévention.

 

Partant du principe qu’il existe encore beaucoup de « blocages » qui empêchent d’agir lorsqu’unjeune donne des signes de mal être ou exprime des idées de « passage à l’acte ». Ceux-ci peuvent être d’ordres différents, reposant sur des « biais » intellectuels, émotionnels, moraux ou religieux, ou encore liés à des convictions d’ordre sociétal.Ces blocages s’appuient sur des idées profondément ancrées qui ont l’air vraies, mais qui se révèlent fausses. Ces idées constituent des « mythes », des « légendes urbaines », parfois des « fake news ».
La campagne 2022 est construite sur un face-à-face très lisible entre une série de « croyances » plus ou moins rationnelles et la réponse objective dans la « réalité ».

 

Certaine des croyances les plus communes sont ainsi exposées : « Ceux qui disent qu’ils veulent se suicider ne le feront pas», « La menace de suicide, c’est du chantage pour attirer l’attention », « Il faut avoir un problème de santé mentale ou être fou pour se suicider », « Parler avec une personne de suicide va la pousser à le faire »…

La campagne 2022 de Sourire de Reda fait l’objet d’une large diffusion à travers les réseaux sociaux, mais également à travers des partenariats médias avec les supports de la presse nationale, en radio et en télévision.

Le débat ouvert par cet échanges « Croyances vs Réalités » permettra sans aucun doute de faire avancer la compréhension de la problématique suicidaire chez les jeunes et de favoriser sa prise en charge collective.

Au moins 1500 morts en Turquie et en Syrie suite à deux violentes tremblements de terre dqui ont frappé ces
Après avoir fait un tabac aux États-Unis et plus tard en France, le concept de la cure de jus ou
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4