Casablanca : Un mariage tourne au bain de sang

Une fête de mariage a tourné au drame à Casablanca après qu'une bande armée de couteaux ait fait irruption armée jusqu'aux dents, blessant une vingtaine de personnes.

Trois personnes, membres d'une bande criminelle, ont été déférées devant le procureur du roi près le tribunal de première instance de Casablanca, par la police judiciaire de Derb Sultan El Fida, mardi 10 février. Les charges retenues contre les prévenus sont l'ivresse publique, l'attaque de la demeure d’autrui, la destruction et le trouble de l’ordre public. Deux autres suspects sont toujours activement recherchés par la police.

Jeudi 13 février, les services de la police d’Al Fida ont été alertés par les appels au secours d'un père de famille. «Le père de  famille s’est adressé aux policiers aux alentours de 2H du matin, pour porter plainte après qu’un jeune en compagnie de sa maîtresse a agressé ses invités au mariage de sa fille», rapporte le journal Al Akhbar.

Selon le plaignant, l’agresseur était dans un état d’ébriété avancé lorsqu'il a fait irruption pendant la fête, accompagné de sa maîtresse, demandant à assister au mariage. Craignant un scandale, les hôtes leur ont ouvert leur porte. «Mais le jeune, comme pris d'une crise d’hystérie, s’est mis à agresser les invités», rapporte le quotidien.

Prenant la fuite une fois la police alertée, le couple est revenu une demi-heure plus tard à bord d'une voiture et accompagné cette fois-ci de trois jeunes hommes armés de couteux. «Dès leur arrivée, les jeunes se sont mis à agresser les personnes se trouvant au mariage, transformant cette fête en une véritable boucherie. Plus de vingt invités ont subi des blessures, certaines légères, d’autres graves», détaille Al Akhbar.

 

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4