Benkirane se crêpe le chignon avec les femmes du PAM

Le 3 février au parlement, Abdelilah Benkirane, le chef du gouvernement a réglé ses comptes avec le PAM, prenant à parti Khadija Rouissi et Milouda Hazed, sur la question des femmes.

A la remarque de la députée Khadija Rouissi selon laquelle le « gouvernement ne fait rien pour régler le problème» de la parité et de l’équité, le chef gouvernement rétorque qu’il ne faut pas « confondre équité et parité ».

Et de poursuivre, « l’équité est exigée par la constitution de manière absolue. Pour la parité, la constitution souhaite tendre vers celle-ci. Car dans la réalité, elle n’est pas encore de mise ».

Loin d'en avoir fini, Benkirane a ensuite poursuivi son raisonnement en arguant: « Même au sein de votre parti, la parité n’existe pas. Votre bureau à la chambre des représentants compte trois hommes alors que la loi stipule qu’au moins une femme du parti doit figurer dans ce bureau ».
"Qu'est ce qui vous empêche de révolutionner les choses et d'être vous-même chef du gouvernement?", lui lance-t-il alors provocateur.

De son côté, Milouda Hazed a bondi de son siège en entendant le chef du gouvernement lancer: « le fonds de commerce (du PAM) est périmé ».

« On exige du respect. Notre parti (PAM) est un grand parti », a rétorqué la présidente du groupe pamiste à la première chambre.

La réponse du chef du gouvernement : « Le mien (le parti du PJD) est plus grand que le tien ».

Avec sa nouvelle chanson intitulée "Flowers", Miley Cyrus a battu un nouveau record d'écoutes sur la plateforme Spotify.
A l’occasion de la Journée nationale dédiée à la Prévention du suicide des Jeunes, l’ONG marocaine Sourire de Reda a
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4