Bac 2015 : triches, duperies et autres misères

Reprogrammation de l’épreuve de maths, manifestation des élèves à Casablanca, grogne des parents. Le Bac se déroule une fois de plus sous haute tension.

Tout a commencé par une fuite  le jour de l’examen de mathématiques. Des élèves en possession de l’énoncé et des réponses, sont allés jusqu’à publier la chose sur les réseaux sociaux. Scandale, suspension de l’épreuve et marche de protestation devant un lycée de Lissasfa. Un enseignant originaire de Fès est mis en cause, soupçonné d’avoir communiqué les sujets à quelques uns de ses étudiants.

De là les nouvelles sont allées très vite et le ministère de l’éducation nationale s’est retrouvé obligé de se prononcer pour calmer l’ire des lycéens, qui  devront  tout de même repasser l’examen en question  ce vendredi. L’évènement n’a évidement pas manqué d’être repris par les jeunes politiques de l’USFP et de l’Istiqlal qui réclament à présent la démission du ministre Rachid Belmokhtar. Un effet boule de neige  qui soulève d’autres questions : la crise du système éducatif, l’intégrité des enseignants et un certain vide juridique pour palier un scénario qui (mine de rien) se répète d’une année à l’autre.  

Paru il y a quelques heures, un communiqué officiel a fait mention d’une enquête visant à mettre la main sur tous les coupables mais les sanctions prises dissuaderont-elles  vraiment les fraudeurs  à l’avenir ? Le doute pèse.

Après une édition aux Emirats arabes unis en 2022, la Coupe du monde des clubs, dénommée Mondialito, débute ce soir
La tendance argenté fait un retour remarqué cette saison. Découvrez notre sélection de pièces à shopper pour briller de mille
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4