Avec le PJD au pouvoir, les femmes auront-elles moins de libertés ?

Au lendemain de la victoire du PJD, les plaisanteries vont bon train sur la nouvelle condition des femmes, forcément moins moderniste. Blagues à part, FDM a sérieusement sondé l'avis des citoyens et citoyennes à propos de l'éventuel impact de cette montée des islamistes sur les libertés individuelles ; celles des Marocaines en particulier. Paradoxalement, la rue semble plutôt confiante.

Abdelhadi, publicitaire.

â–  Globalement, j’ai beaucoup de doutes sur les capacités du PJD en tant que parti politique. A mon avis, tout est possible, le succès comme la défaite. En ce qui concerne les droits des femmes en particulier, je pense que les Marocaines doivent faire preuve de davantage de clairvoyance. Elles doivent s’engager et lutter pour leurs libertés. Elles doivent surtout savoir utiliser leurs droits à bon escient. Mais quoi qu’il en soit, je ne pense pas qu’il y ait un recul en la matière.

Pour son concert lors de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès, Kim Burrell sera
Ancrées dans les traditions mais s’inscrivant dans la contemporanéité, les tenues de Ghita Lahrichi composent une silhouette beldi-chic reconnaissable entre
Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4