Aux sources du thermalisme

Il existe au Maroc plus d’une centaine de sources réparties en six zones thermales (Rif et le sud-Rif, le centre, le Moyen-Atlas, le Haut-Atlas et le Sahara). 29 de ces sources sont répertoriées, mais seulement six sites peuvent se prévaloir d’être des établissements thermaux au vrai sens du terme. On les découvre.


La source thermale de Moulay Yacoub
Les eaux chaudes de Moulay Yacoub sont connues dans le monde entier pour leur minéralisation, température et débit. Jaillissant d’une profondeur de 1500 m à 54°, cette eau hyperthermale aux vertus thérapeutiques indéniables recèle des bienfaits considérables. Ce n’est donc point étonnant que la première station y a vu le jour dès le début des années 30. La rénovation du site intervenue dans les années 90 a assuré une fréquentation de plus en plus importante de touristes locaux, en quête de traitements naturels pour soulager douleurs et maladies. La réputation de la station a gagné en notoriété après la mise en service de la nouvelle station aux normes internationales du thermalisme, offrant des prestations à visée médicale.

La source de Sidi Harazem
Située à une quinzaine de kilomètres de Fès, la source de Sidi Harazem remonte à l’époque romaine. Elle s’appelait à l’origine “Khalouan” (havre de paix), lieu permettant de s’isoler pour méditer à la façon soufie de Sidi Harazem, philosophe, voyageur et fin linguiste. C’est en son honneur, nous dit la légende, que la source qui jaillit à 100 mètres de profondeur a été baptisée. Plus tard, le Sultan mérinide Abou Hassan Ali y a édifié des thermes dont les vestiges sont encore visibles sur place.


La station thermale de Sidi Harazem a été conçue entre 1959 et 1975 par Jean-François Zevaco. Doté d’une architecture en béton brut époustouflante de poésie et de prouesses techniques, ce vaste ensemble s’étale sur 14,5 hectares, entre oasis luxuriante et collines arides. Le site qui a constitué jusqu’aux années 80 un haut lieu de villégiature est tombée en désuétude suite à la fermeture de nombres de ces programmes et à l’ajout de nouvelles piscines et de marches informels. Depuis quelques années, une action de sauvegarde et de réhabilitation du site est entamée par l’architecte Aziza Chaouni.

La source Aïn Salama
Située sur les terres Guerrouane, surplombant l’oued el Kel, dans la région de Meknès, Ain Salama est une source thermale précieuse, découverte en 1985. D’une température de 38°, les eaux de Ain Salama sont très riches en matières minérales naturelles. Un complexe du même nom a été récemment construit aux alentours, proposant piscines, bains et soins.

La source Aïn allah
Située à 14 kilomètres de la ville de Fès, la source Aïn allah est d’une température de 30° Elle est extraite par un forage artésien à 1650 mètres de profondeur. L’eau de cette source, qui n’a pas d’indication thérapeutique à proprement parler, est plutôt destinée soit à l’irrigation, soit pour alimenter les piscines ouvertes à la baignade. Fait marquant de cette source : des activités de gommage et de massage naturel s’exercent au sein de ses piscines et de ses baignades.

La source thermale de Fezoune
Située dans la province de Berkane, la source thermale de Fezouane est réputée pour les propriétés diurétiques de ses eaux. La source, faiblement minéralisée, riche en bicarbonate et en calcium, possède des caractéristiques thérapeutiques très importantes. Elle est réputée pour ses bienfaits pour lutter contre les problèmes rénaux et les douleurs rhumatismales.

La source thermale d’Abaynou
Découverte en 2002, la source thermale d’Abaynou se trouve à 15 km de Guelmim, au cœur d’une oasis arborée de palmiers et d’oliviers. Ses eaux, riches en calcium, sodium et magnésium sont réputées pour leurs vertus thérapeutiques contre les problèmes de peau, les rhumatismes et l’asthme. L’eau sort de la source à une température de 38 °C et se déverse dans deux bassins, l’un dédié aux femmes, et l’autre pour les hommes.

La source thermale Asmaa
Étape incontournable pour les touristes de passage à Dakhla, la source thermale Asmaa se trouve après le Km 25. Caractérisée par son jet d’eau chaud puissant mais surtout par sa forte teneur en souffre, cette eau est particulièrement indiquée pour soigner des affections rhumatismales, dermatologiques et respiratoires. L’endroit propose des massages et des bains revigorants ! Un complexe thermal moderne devrait bientôt y voir le jour.

 

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4