Au Tadjikistan, on rase les barbes et on enlève les voiles

L’Etat du Tadjkistan a déclaré une guerre totale aux « influences étrangères » qui prônent le wahhabisme dans le pays.

L’Etat laïque du Tadjikistan a lancé une véritable guerre contre le wahhabisme. En septembre, le Parlement interdisait le seul parti islamiste du pays. La semaine dernière, il votait une loi interdisant les prénoms à consonance arabe face à l’explosion du nombre de bébés appelés Mohamed. Cette semaine, l’offensive anti-islamisme s’est renforcée. Les autorités ont fait rasé 13000 barbes de Tadjiks, fermer 160 magasins qui vendaient des objets traditionnels musulmans, convaincu 1700 femmes de ne plus porter le voile et arrêté 89 prostituées voilées. Depuis les années 2000, ce pays frontalier de l’Afghanistan subit une forte influence de l’islam radical venu d’Arabie Saoudite, étranger à celui d’inspiration soufie pratiqué en Asie centrale. 2000 jihadistes tadjiks ont déjà rejoint les rangs de l’Etat islamique.

« Les Écoles Al Madina » dévoilent leur nouveau plan de développement stratégique : Madina Kids et Madina Schools, sous
L’Institut français du Maroc, en partenariat avec les éditions La Croisée des Chemins, accueillera en tournée au Maroc Gilbert Sinoué
Du 18 au 20 avril, Rabat vibrera au rythme de la gastronomie marocaine lors du IVème Chapitre des Disciples Escoffier
La deuxième édition des « Nuits du film Saoudien » se tiendra dans 5 pays à travers le monde. Le
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4