Abderrahmane Latrache présente “Black Beauty” à la galerie A2 (photos)

L’artiste peintre Abderrahmane Latrache présente ses derniers travaux dans la galerie A2. L’exposition donne à voir une belle palette de portraits sous le thème « Black Beauty ».

L’exposition « Black Beauty » comprend des œuvres mettant en lumière des portraits de femmes et d’hommes noirs du continent africain. « Ces visages africains qui appartiennent à des groupes ethniques différents gardent toujours cette authenticité dans les expressions : des regards francs, des sourires radieux qui ne sont pas encore usés par les convenances sociales de la vie moderne », précise à ce propos Abderrahmane Latrache.

Des travaux réalisés au pastel auxquels s’ajoutent des réalisations reproduisant des drapés d’une envahissante intensité qui enveloppent le spectateur. Pour l’artiste « le pastel de par sa brillance et le chatoiement de ces tonalités pâles rend le matériau idéal pour restituer les effets de la lumière ».

De par son parcours Abderrahmane Latrache marque la scène artistique par son empreinte particulière. Né à Taza en 1960, une fois à l’étranger, il poursuit la journée des études de médecine à l’université catholique de Louvain en Belgique. Et le soir, il intègre les cours de l’Ecole supérieurs des arts « le 75 » à Bruxelles. La précision et la rigueur de ses réflexes de scientifique s’invitent allégrement dans sa technique picturale accordant ainsi une vivacité unique aux regards des visages qu’il brosse et un réalisme rarement atteint dans la transmission des couleurs et des expressions.

A partir des années 90, l’artiste multiplie les expositions en Belgique, en France et au Maroc. Et depuis 2005, il est coté par Drouot Cotation net, il est enregistré dans le Dictionnaire des Artistes Modernes et Contemporains.

BYD a organisé avec succès le lancement de son nouveau modèle Seal U DM-i au sein de son showroom à
Ce maquillage glamour met l’accent sur les yeux avec un regard intense travaillé dans des tonalités marron glacé et une
L’Intelligence artificielle façonne le monde de demain. L’enjeu de sa maîtrise est fondamental. Aussi, faire de l’IA un moteur d’égalité
C’est dans le somptueux cadre de l’hôtel Conrad Rabat Arzana, que s’est tenu les 19 et 20 avril, le 4ème
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4