La RAM dévoile son plan de développement 2023-2037

Le PDG de la Royal Air Maroc (RAM), Hamid Addou a dévoilé hier à Casablanca au cours d'une conférence de presse les ambitions de la RAM pour la période 2023-2037.

Dans le cadre d’un contrat-programme entre le Chef du gouvernement, Aziz Akhannouch, et le PDG de la RAM, Hamid Addou, la compagnie aérienne a présenté en détail son plan de développement pour la période 2023-2037. À cette occasion, le PDG de la RAM s’est exprimé avec satisfaction, affirmant que les ressources financières, humaines et logistiques nécessaires étaient abondantes pour atteindre les objectifs fixés.

En ce sens, le plan de développement de la RAM repose sur un nouveau business model global. « L’objectif est de transformer l’entreprise pour le bénéfice du pays, de son économie et de son influence. La compagnie vise à transcender son statut de compagnie traditionnelle, en adoptant une approche point-à-point et en établissant un réseau national transversal », explique Hamid Addou, ajoutant que le plan de développement prévoit une expansion significative de la flotte de la RAM et une reconfiguration de sa stratégie opérationnelle.D’ici 2037, le nombre d’appareils passera de 50 à 200, incluant quatre nouveaux avions cargo. Le nombre de passagers augmentera quant à lui de 7,5 millions en 2019 à 31,6 millions en 2037. Le chiffre d’affaires passera donc de 16,5 milliards de dirhams à 94 milliards de dirhams en 2037. « De plus, le nombre de destinations desservies augmentera de 99 à 143, avec un taux de remplissage des avions passant de 70% à 82% », poursuit le PDG de la RAM.

Une approche globale

Le plan de développement de la RAM se déroulera en deux phases, à court terme et à moyen terme. La première phase, mettra l’accent sur le renforcement de l’offre sur le réseau actuel ainsi que sur les avancées dans les réseaux moyen et long-courriers. Elle prévoit l’ouverture de nouvelles lignes long-courriers, la mise en place d’un concept point-à-point axé sur le tourisme et l’éthique, ainsi que la validation de la stratégie. La seconde phase, à moyen terme, entraînera une transformation significative de la compagnie avec une duplication de la flotte et de nombreuses inaugurations de lignes moyen et long-courriers à travers les quatre continents. La RAM prévoit plus d’une centaine de nouvelles destinations internationales et 46 lignes domestiques pour une meilleure connexion du Royaume.

Dans cette lignée, la RAM adoptera une approche globale du réseau national en facilitant l’interconnexion des citoyens sans nécessairement passer par la ville de Casablanca. Un projet de réseau interne transversal sera développé pour les 12 régions, avec de nouvelles liaisons au départ de Casablanca, Rabat, Agadir, ainsi que des lignes transversales reliant Fès, Nador, Oujda, Guelmim, Laayoune et Dakhla. Ces villes marocaines seront connectées aux bassins émetteurs européens suivants : Paris, Marseille, Lyon, Nantes, Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Madrid, Barcelone, Valence, Rome, Milan, Bologne, Genève, Bruxelles, Amsterdam, Londres, Manchester, Berlin, Francfort, Düsseldorf, Zurich, Vienne ainsi qu’Istanbul.

« La RAM prévoit une expansion significative de sa flotte avec l’acquisition de dix nouveaux avions. À ce jour, sept avions ont déjà été assurés suite à un appel d’offres, tandis qu’un second appel d’offres sera prochainement lancé pour répondre aux besoins en avions moyen-courrier de la compagnie », assure Hamid Addou. En parallèle, la RAM accorde une grande importance à ses ressources humaines. Actuellement, la compagnie compte 55 employés par avion, mais elle a pour projet de recruter 100 pilotes cadets afin de renforcer son personnel navigant. La formation des pilotes est réalisée en étroite collaboration avec l’Académie militaire de Marrakech alors que celle des autres catégories de professionnels est faite en partenariat avec l’OFPPT.

C’est ainsi que ce plan de développement ambitieux permettra à la RAM, selon son PDG, de se positionner en tant que transporteur mondial et de contribuer à la croissance économique et touristique du Maroc, tout en renforçant sa position sur le marché international de l’aviation.

Hind Kharifi fait partie de ces illustratrices marocaines qui s’imposent sur la scène du design et du graphisme avec talent
C’est la gardienne de l’éthique des medias. Latifa Akharbach, ancienne journaliste et ex-diplomate, est à la tête de la Haute
C’est le weekend, rien de mieux que de découvrir la capitale économique sous un angle différent.  Rien de tel pour cela
Caftan 2024 s'est conclu en beauté après quatre jours de célébration de l'élégance et de la richesse du caftan marocain.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4