Cancer du sein : tout ce qu’il faut savoir sur l’autopalpation

Au Maroc chaque année se sont 12 à 15 mille femmes qui sont atteintes du cancer du sein. Des chiffres alarmants qui nous poussent à être plus vigilante et a sensibiliser les femmes durant ce mois dédié à la lutte contre le cancer du sein. Femmes du Maroc vous dit tout ce qu'il faut savoir sur l'autopalpation.

Palper ses seins permet de détecter d’éventuelles grosseurs, pas forcément malignes, un autoexamen à pratiquer régulièrement devant le miroir, en plus des traditionnels dépistages du cancer du sein permet parfois de sauver des vies. Autopalpation et gestes salvateurs, mode d’emploi.

Pourquoi avoir recours à l’autopalpation ?

L’autopalpation est un geste de prévention, y avoir recours ne remplace en aucun cas les dépistages classiques:  la mammographie, recommandée à partir de 50 ans tous les deux ans, et la visite annuelle chez le gynécologue. Si l’autopalpation est peu pratiquée, elle permet néanmoins aux femmes de mieux se familiariser avec cette zone sensible. Par ailleurs, on sait que cela peut aussi permettre d’alerter et de dépister un début cancer du sein entre deux examens. En effet, l’autopalpation est à pratiquer entre la visite annuelle chez votre gynécologue et la mammographie (tous les deux ans ou chaque année sur avis médical). Il n’y a pas vraiment de recommandations officielles sur le nombre de palpation à effectuer: certains médecins invitent les jeunes femmes à palper leurs seins tous les mois, d’autres proposent trois ou quatre fois dans l’année. 

Comment faire l’autopalpation des seins ?

Lorsque l’on pratique l’autopalpation il y a deux phases. D’abord celle où l’on observe. Il faut se tenir debout, devant un miroir. Observez l’aspect général de votre poitrine, avec une attention particulière sur d’éventuels changements: couleur de la peau, taille et forme différente du sein, modification de la structure du mamelon… La seconde phase consiste à palper chaque sein. Bras levé, palpez le sein avec les trois doigts du milieu, de l’extérieur vers l’intérieur. Procédez par petits cercles, sans oublier la zone qui relie votre sein à l’aisselle et la clavicule. Exercez des pressions d’intensité variable, vous repérerez ainsi la présence d’éventuels gonflements ou grosseurs. N’oubliez pas le mamelon. Si quelque chose vous semble inhabituel, il faudra donc consulter votre médecin traitant et lui faire part de vos observations. Il vérifiera la nature de la grosseur.

Caftan 2024 s'est conclu en beauté après quatre jours de célébration de l'élégance et de la richesse du caftan marocain.
Les détenteurs de passeport marocains peuvent se déplacer librement vers 73 pays étrangers sans besoin de demander un visa. Certaines
Voyager seule représente une façon de goûter à la liberté, de vivre ses envies sans entraves. Nadia Stoti, Travel blogger,
Pas question de s’ennuyer cet été à Casablanca. On s’arme de sa crème solaire, de son plus joli bikini et
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4