Sexe : qui mène la danse ?

Solliciter l’autre, choisir les positions, initier l’action… Qui prend les devants au lit ? Immersion sous la couette.

Il est vrai qu’on est nombreuses à avoir besoin d’être bien disposées dans son corps et sa tête pour se laisser aller. Les hommes, eux, peuvent plus facilement fermer un tiroir et en ouvrir un autre pour décharger leurs tensions. S’ils ont toujours envie, les femmes non…

Alors subissons-nous le sexe ou en sommes-nous les décisionnaires ? Pour le psy, c’est un problème culturel : “Dans notre pays, les hommes et les femmes ne reçoivent pas d’éducation à la sexualité. Pour se laisser aller, il faut être bien dans son corps et se sentir valorisée. Malheureusement, il y a encore toute une culture du tabou sexuel : la femme ne doit pas se montrer demandeuse, c’est l’homme qui doit l’approcher…”

 La confiance est la clé

“Une sexualité de couple épanouie est une sexualité dans laquelle les deux partenaires trouvent leur compte, chacun à sa manière, et pas nécessairement par le biais de la pénétration. Il y a différentes manières d’être épanoui sexuellement dans une relation : par les caresses, par les mots, par les jeux érotiques… ”, rappelle le psychologue Aboubakr Harakat.

“La première clé pour libérer le désir, c’est la confiance. Si vous avez du mal à vous lâcher et à dire vos envies, c’est peut-être que vous n’avez pas assez confiance en l’autre. Peur qu’il vous juge, qu’il vous rejette…”, appuie la sexologue Amal Chabach. La confiance comme base donc, et quelques petites astuces, si nécessaire pour laisser derrière soi ses soucis, ses fixettes, pour se concentrer uniquement sur le partage du plaisir.

L’actrice franco-marocaine Nadia Benzakour joue dans le dernier film d’Eric Barbier, « Zodi et Téhu ». Un magnifique conte dans lequel
L’événement Art-Fair est de retour à Marrakech. Ce rendez-vous international pose ses valises dans les salons de la Mamounia, mais
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4