Viol de la petite fille de Tiflet : INSAF organise une conférence de presse à la veille du procès

À la veille du procès en appel pour l'affaire de la petite fille de 11 ans, violée par trois hommes, l’association INSAF a organisé une conférence de presse en présence de Soumaya Naamane Guessous, lsociologue, de Mohammed Sebbar Président du CNDH et de Meriem Othmani, présidente de INSAF.

L’affaire de la petite fille de 11 ans violée par trois hommes pendant de longs mois et ayant par la suite donné naissance à un garçon avait alerté l’opinion publique suite au jugement prononcé en première instance, et qui avait condamné les trois accusés à des peines légères, provoquant l’ire de la société civile et des associations de défense de droits de la femme et de l’enfance. Le procès, prévu la semaine dernière a été reporté à la demande des avocats de la petite afin d’auditionner un témoin de ces viols répétitifs.

INSAF qui s’est fortement mobilisée dans cette affaire, depuis qu’elle en a pris connaissance via les réseaux sociaux, n’a ménagé aucun effort pour venir en aide à la petite fille et à son petit garçon. Pour ce faire, INSAF a accueilli l’enfant martyrisé. “En arrivant à INSAF, Sanae, repliée sur elle-même, semblait pétrifiée et ne parlait de ce qu’elle avait vécue… Nos assistantes sociales ont immédiatement pris rendez-vous chez une psychologue, puis chez une gynécologue. Son bébé a été ausculté et vacciné par un pédiatre partenaire d’INSAF.”

À côté de l’accompagnement d’INSAF, association qui a réussi en 20 d’existence à soutenir et autonomiser 12 000 mères célibataires par an, un collectif d’une trentaine d’avocats défend les intérêts de la petite fille.

Aussi et au cours de la conférence de presse organisée dans les locaux de l’association INSAF, Soumaya Naamane Guessous, sociologue, Mohammed Sebbar Président du CNDH et Meriem Othmani, présidente de INSAF n’ont pas caché leur inquiétude devant de tels jugements qui vont à l’encontre des intérêts des victimes, mais aussi leur volonté de ne jamais se taire devant des agissements qui portent atteinte aux droits et à la dignité des enfants.

Le procès en appel qui s’ouvre demain à la chambre criminelle de Rabat se doit de rendre justice à l’enfant de Tiflet.

Le nouveau siège Bosch va réunir sous un même toit les activités commerciales clés de Bosch au Maroc, en accueillant
Pour cette saison, le menu se fait rafraîchissant pour une délicieuse mise en bouche. C’est ce que nous propose Aïssam
Dans le domaine des relations amoureuses, les conseils pullulent quant à la meilleure façon de gérer les conflits. L'un d'eux,
Depuis son implantation en 1943, L'Oréal Maroc a transformé le secteur de la beauté au Maroc grâce à son engagement
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4