Espagne: un homme condamné à verser plus de 20 ans de salaire à son ex-épouse

Pour ne pas s’être occupée des tâches ménagères durant leur mariage.

Un tribunal espagnol a condamné un homme à payer plus de 200.000 euros à son ex-femme, correspondant à plus de 20 ans de salaire pour s’être occupée du foyer durant leur mariage.

Cette femme, mère de deux enfants et mariée sous le régime de la séparation des biens, s’est occupée, à partir de son mariage « de la maison, de la famille, avec tout ce que cela implique », indique la décision judiciaire du tribunal de Vélez-Málaga (sud), datée du 15 février.

Cette femme recevra en conséquence une « compensation de 204.624,86 euros », a décidé le tribunal.

Selon l’avocate de cette femme, cette somme représente « le salaire minimum » pour la période courant de juin 1995 à décembre 2020, c’est-à-dire 24 ans et demi.

L’homme devra par ailleurs payer une pension alimentaire mensuelle à son ex-femme pour ses filles.

Dans une interview mardi à la radio Cadena Ser, cette femme a affirmé que son mari « ne voulait pas qu’elle travaille à l’extérieur », même si elle l’aidait en revanche dans les salles de sport, dont il était propriétaire, en s’occupant « des relations publiques, en étant monitrice » mais sans être payée.

Pour le reste, « je me consacrais exclusivement aux tâches ménagères, à m’occuper de mon mari, à m’occuper de la maison », a-t-elle poursuivi, se disant « très contente » de la décision, « bien méritée » selon elle.

Pour son concert lors de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès, Kim Burrell sera
Ancrées dans les traditions mais s’inscrivant dans la contemporanéité, les tenues de Ghita Lahrichi composent une silhouette beldi-chic reconnaissable entre
Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4