Adouls : le témoignage d’une femme compte désormais autant que celui d’un homme

Le témoignage d’une femme vaut désormais celui d’un homme. C’est ce que prévoit l’avant-projet de loi relatif à la profession des Adouls. Détails.

C’est une révolution ! Dans le cadre de l’élaboration du nouveau projet de loi portant sur l’organisation de la profession des Adouls, le ministère de la Justice a réformé le fameux « Lafif adli », donnant ainsi à la femme le droit de faire valoir sa voix autant qu’un homme.

Le Conseil supérieur des oulémas, qui était jusque-là réticent vis-à-vis de cette revendication, a lui-même a cautionné cette réforme.

Pour rappel, c’est en janvier 2018 que cette profession de notaire de droit musulman a été ouverte aux femmes suite à une décision du roi Mohammed VI. Le souverain avait chargé le ministre de la Justice de l’époque, Mohamed Aujjar, « de prendre les mesures nécessaires pour réaliser cet objectif ».

Ce dernier a donné vie au décret n°16-03 datant de février 2006 qui donne un nouveau statut à la profession, mais qui n’interdit en fait aucunement aux femmes de ne pas exercer ce métier.

Caftan 2024 s'est conclu en beauté après quatre jours de célébration de l'élégance et de la richesse du caftan marocain.
Les détenteurs de passeport marocains peuvent se déplacer librement vers 73 pays étrangers sans besoin de demander un visa. Certaines
Voyager seule représente une façon de goûter à la liberté, de vivre ses envies sans entraves. Nadia Stoti, Travel blogger,
Pas question de s’ennuyer cet été à Casablanca. On s’arme de sa crème solaire, de son plus joli bikini et
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4