M’hamid El Ghizlane : Clôture en apothéose du 19ème Festival international des nomades

Le rideau est tombé, samedi à M’hamid El Ghizlane, sur la 19ème édition du Festival international des nomades, organisée du 14 au 16 mars par l’association "Nomades du monde" sous le thème "Le soufisme chez les nomades".
La cérémonie de clôture de cette manifestation culturelle, qui a coïncidé avec le début du mois sacré du Ramadan, a été marquée par une grande soirée artistique lors de laquelle le public et les visiteurs ont été transportés vers des univers musicaux qui reflètent l’esprit de cette édition.

Le public venu nombreux dans la salle de concert du centre ville, a été gratifié par un florilège de chants et de musiques lors de cette soirée, ayant démarré avec le groupe féminin « Bnat El Ghiwane » qui ont plongé les festivaliers dans le répertoire des « Ghiwane » en interprétant des chansons intemporelles telles que « Siniya » et « Ghir khoudouni ».

La chanteuse et joueuse de marimba angolaise Té Macedo et son groupe ont également diverti le public avec des chansons du patrimoine angolais présentées dans un cadre musical authentique.

La foule s’est déchaînée lorsque le chanteur du Madih, Maître Mohamed Baia est monté sur scène avec sa voix puissante et son accent Hassani suave.

Le public a aussi admiré la prestation prestation gnawa de la jeune artiste Asmaa Hamzaoui et son groupe « Bnat Timbouktou », qui ont plongé l’audience dans un profond état de transe grâce aux mélodies du guembri.

À Essaouira, ville portuaire au charme authentique et aux remparts crénelés garants d’un devoir de mémoire, l’hôtel Atlas Essaouira Riad
La CGEM a accueilli ce mardi 16 avril une rencontre économique Maroc-Belgique en présence de Aziz Akhannouch, chef du gouvernement
Ce lundi 15 avril 2024 marque l’ouverture tant attendue du Royal Mansour Casablanca. Après 8 ans de travaux minutieux, la
Soins, maquillage, parfums… Notre sélection exclusive pour être à la pointe des tendances !
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4