Ghizlaine Agzenaï : de l’optimisme dans l’art

Les « Totems » signés Ghizlaine Agzenaï sont reconnaissables au premier coup d’œil… Du street art, aux collaborations avec les marques de luxe, cette artiste n’en finit pas de nous étonner. Entretien avec cette étoile montante de l’art urbain marocain qui expose en ce moment à la galerie 38 fraichement inaugurée à Marrakech .

Comment décririez-vous votre art ?
Mon style géométrique s’est construit autour de la recherche de jeux d’optique avec les formes et les couleurs. La création d’une illusion d’optique est pour moi primordiale dans le processus créatif. Avec la géométrie, j’ai trouvé un langage visuel fort et universel qui me permet de diffuser mon message d’optimisme et l’énergie positive que je veux partager avec le public. J’ai aussi voulu attribuer à mes œuvres une dénomination propre avec le mot « Totem ». J’appelle toutes mes œuvres « Totem » car l’une des définitions du mot Totem est un objet qui représente un esprit bienveillant. Cette dénomination me permet d’accentuer le message que je veux diffuser.

Vous avez collaboré avec la maison Guerlain l’été dernier, comment cette collaboration s’est-elle faite ?
Guerlain m’a contacté dans le cadre de la célébration du premier anniversaire de la collection L’Art & La Matière autour du bois de oud avec trois nouvelles fragrances d’exception : Oud Nude, Cherry Oud et Oud Khôl. J’ai tout de suite été inspirée par l’univers de la marque et des parfums OUD. Dans le cadre de cette collaboration, j’ai été invité à créer une plaque d’exception ainsi que les vitrines et la décoration intérieure des boutiques. Cela a été une expérience très enrichissante.

Vous avez exposé dans la cadre de la « Nuit des galeries » initiée par 1-54 lors de l’exposition collective « The Flavor of Colors » présentée par la galerie 38 qui a ouvert ses portes à Marrakech le 9 février dernier…
J’ai eu la chance de présenter deux totems lors de l’exposition collective « The Flavors of Colors » dans le nouvel espace de la galerie 38. C’est la première fois que j’expose à Marrakech et je suis contente de l’avoir fait avec la galerie 38. D’autant plus que cette exposition faisait partie du parcours off de la 1-54 qui je trouve est une foire très dynamique et intéressante.

Vous êtes issue de l’art urbain, vous avez réalisé une fresque monumentale à Rabat, Paris ou encore Vienne, est-ce que ceux sont des réalisations que vous souhaitez réitérer ?
Dans ma démarche d’artiste, j’ai très tôt senti que j’avais un message à faire passer : un message d’optimisme, de joie et d’amour. Je voulais dire au monde que dans la vie tout est possible et qu’il faut toujours croire en soi / en ses rêves. L’art urbain m’est alors apparu comme le meilleur moyen de faire passer ce message car il est démocratique, accessible à tous. Donc je continuerais à faire de l’art urbain dans le futur. Chaque projet est aussi l’occasion pour moi d’aller à la rencontre des gens et d’avoir un vrai moment de partage.

Le nouveau siège Bosch va réunir sous un même toit les activités commerciales clés de Bosch au Maroc, en accueillant
Pour cette saison, le menu se fait rafraîchissant pour une délicieuse mise en bouche. C’est ce que nous propose Aïssam
Dans le domaine des relations amoureuses, les conseils pullulent quant à la meilleure façon de gérer les conflits. L'un d'eux,
Depuis son implantation en 1943, L'Oréal Maroc a transformé le secteur de la beauté au Maroc grâce à son engagement
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4