Emmy Awards 2024: « Succession » et « The bear » triomphent

Après quatre mois de report provoqués par les grèves à Hollywood, les Emmy Awards ont scrupuleusement suivi le script: les séries «Succession» et «The Bear», parties grandes favorites, ont toutes deux triomphé sans partage.

Sans aucun suspense, l’ultime saison de «Succession» a empoché pour la troisième fois le prix de la meilleure série dramatique, après ses sacres de 2020 et 2022. Elle a raflé six prix au cours de la soirée.

Noire et grinçante, cette production HBO suit les querelles intestines des Roy, une richissime famille aux commandes d’un vaste empire médiatique. Ce qui n’est pas sans rappeler le pouvoir d’influence d’un certain Rupert Murdoch aux États-Unis.

La série traite de «la famille mais aussi du fait que (…) la couverture partisane de l’actualité s’entremêle avec une politique de droite source de divisions», a-t-il ajouté, le soir même où Donald Trump a remporté les primaires républicaines dans l’Iowa.

La distribution de la série a fait main basse sur la plupart des prix d’interprétation dramatiques: meilleur acteur pour l’effronté de la famille Kieran Culkin, meilleure actrice pour Sarah Snook, seule femme héritière des Roy, et meilleur second rôle pour son mari à l’écran, Matthew Macfadyen.

Outre le chant du cygne de «Succession», les catégories dramatiques ont honoré Jennifer Coolidge, meilleur second rôle féminin dans «The White Lotus», satire chic et grinçante sur l’hypocrisie des riches.

La révélation «The Bear» 

Côté comédies, «The Bear: sur place ou à emporter» a confirmé son statut de révélation du paysage cathodique américain, avec six récompenses lundi soir.

Sa première saison, qui plonge dans l’envers mouvementé des cuisines d’un restaurant de Chicago, a raflé le prix de la meilleure comédie, ainsi que ceux des meilleures réalisation et écriture.

Ses vedettes, Jeremy Allen White (meilleur acteur), Ayo Edebiri (meilleur second rôle féminin) et Ebon Moss-Bachrach (meilleur second rôle masculin), se sont également adjugées la plupart des prix d’interprétation dans les catégories comédies.

Face à ce rouleau compresseur, seule «Abbott Elementary», un faux documentaire parodique sur le manque de moyens d’une école primaire majoritairement afro-américaine de Philadelphie, a réussi à exister. Son héroïne Quinta Brunson a reçu le prix de la meilleure actrice.

Dans la catégorie très disputée des miniséries, limitées à une saison, la production Netflix «Acharnés» a elle dominé les débats.

Ce feuilleton, qui suit le jeu de massacre auquel se livrent deux automobilistes passablement énervés après un accrochage sur un stationnement de Los Angeles, a été élu meilleure mini-série et a permis à ses deux stars, Steven Yeun et Ali Wong, de remporter les prix d’interprétation.

(Avec AFP)

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4