Abdelkrim Ghattas fait son « Solo show » à la Loft Art Gallery

Abdelkrim Ghattas présente, jusqu'au 8 avril à la Loft Art Gallery, une exposition intitulée "Illumination".

L’exposition Illumination met en lumière l’itinéraire tracé par un artiste phare de sa génération, Abdelkrim Ghattas. L’élégance de ses géométries, dont les pures lignes s’étendent vers le ciel, nous révèle un travail d’expérimentation approfondie, inspirée autant par l’art millénaire des fibules amazigh et des trames de tisseuses de l’Atlas que par le graphisme Hard- Edge new-yorkais.

Il fait partie de la première génération des élèves de l’École de Casablanca sous la direction de Farid Belkahia, et devient très proche des artistes pionniers qui, à travers leurs approches inédites, réinventent leur culture : Melehi, Chabâa, Azéma.

Qu’est devenu Abdelkrim Ghattas? Né dans la médina de Casablanca, dans une maison historique qui est aujourd’hui ornée d’une plaque de reconnaissance de l’artiste, il intègre les Beaux-Arts de Casablanca en 1964 et y passera quatre ans, avant de s’envoler vers les Beaux- Arts de Paris en 1968.

À son retour, l’artiste reprend le flambeau de Melehi, Toni Maraini, Bert Flint, Mohamed Chabâa et Jacques Azéma pour enseigner à son tour à l’École de Beaux-Arts de Casablanca, aujourd’hui reconnu à l’international comme un laboratoire de création artistique autochtone.

Défendeur du patrimoine marocain et de l’abstraction Hard-Edge, l’artiste continue à explorer les thèmes d’abstraction géométrique et de chromatisme ultra-dynamique. Dans la continuité de son travail de recherche sur cette période fondatrice de l’art marocain, Loft Art Gallery propose l’exposition solo show ILLUMINATION de Abdelkrim Ghattas, pour rentrer plus en profondeur dans l’univers de cet artiste qui revisite et redéploie son travail des années 70, à travers le prisme de notre époque.

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4