Une question de vie ou de mort pour une Syrienne enceinte bloquée à Figuig avec 40 réfugiés

Il y a urgence. L’UNHCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, demande qu’une solution soit vite trouvée pour sauver les Syriens bloqués à Figuig, à la frontière entre l’Algérie et le Maroc dont l'un d'entre eux est une femme enceinte dans un état critique.

L’UNHCR « est profondément préoccupé » par le sort des 41 réfugiés syriens « désespérés et actuellement bloqués » à la frontière entre l’Algérie et le Maroc. Ils vivent dans des conditions « intenables » et « dangereuses », dormant dans une zone reculée où les scorpions et les serpents sont très répandus. L’agence des Nations Unies a ainsi appelé ce 30 mai, « l’Algérie et le Maroc à répondre d’urgence aux besoins humanitaires, à faciliter l’accès pour ces réfugiés et à leur permettre de rejoindre un lieu sûr et/ou d’être réunis avec leurs familles. » Elle leur demande d’« agir rapidement pour faciliter le passage immédiat et sécurisé » de ces Syriens.

Parmi eux, on retrouve des enfants, des bébés et des femmes, y compris une femme enceinte « ayant d’urgence besoin d’une césarienne », comme le décrit le HCR. « C’est une question de vie et de mort pour cette femme et son enfant à naître », soutient l’organisation avant d’insister sur la nécessité « de défendre les impératifs humanitaires internationaux et évacuer ce groupe vulnérable ». Le HCR n’est pas la seule organisation à être inquiète de cette situation. Depuis l’installation de ce camp de fortune le 17 avril dernier, de nombreuses ONG internationales ont également des appels… sans succès pour l’heure.

 

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4