Un nouvel incubateur Min Ajliki pousse de terre à Meknès

Booster l’entrepreneuriat féminin à Meknès, c’est le but du nouvel incubateur qui a été officiellement lancé ce 25 juin dans le cadre du programme belgo-marocain Min Ajliki.

Un nouvel incubateur pour dynamiser l’entrepreneuriat féminin apparaît dans le paysage économique de Meknès. Il a été officiellement inauguré ce 25 juin en présence d’une délégation belge présidée par Willy Borsus, le ministre président de la Wallonie et  Motonobu Kasajima. Cette initiative a été mise en place dans le cadre du programme belgo-marocain Min Ajliki dont l’objectif est de contribuer à l’amélioration des conditions de vie des femmes et à leur autonomisation en les soutenant dans la concrétisation de leurs projets, comme l’explique Association pour la Promotion de l’Education et de la Formation à l’Etranger (APEFE) dans un communiqué. Ainsi, entre 2013 et 2016, plus de 18 000 femmes ont été sensibilisées à l’entrepreneuriat, 10 000 ont bénéficié de formations et 5 000 d’accompagnement, et plus de 150 projets ont été incubés dans les 10 incubateurs d’entreprises Min Ajliki.
Concrètement, à Meknès, les femmes entrepreneuses vont être accueillies pendant 18 ans pour recevoir un accompagnement personnalisé, des formations spécifiques et du networking, leur permettant ainsi de lancer leurs projets. La grande nouveauté de la « saison 2 » de Min Ajliki qui s’étale sur cinq ans (2017 – 2021) ? C’est la digitalisation des processus de l’information et de la formation. En effet, ce programme 2.0 mise sur le digital comme moyen de désenclaver et d’atteindre des populations qui ne peuvent pas se déplacer ou n’ont pas forcément les outils pour accéder aux formations, comme le détaille l’APEFE. Et déjà, 2017, c’est
plus de 600 femmes sensibilisées à l’esprit d’entreprendre, plus de 1600 femmes formées en développement des capacités entrepreneuriales, plus de 500 femmes accompagnées en post création et plus de 600 femmes bénéficiant d’appui à la commercialisation.

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4