Twitter : #patientesencolère

Lorsque certaines patientes sont insatisfaites de leur gynécologue, elles le font savoir ! Lancé par une étudiante en pharmacie...

Lorsque certaines patientes sont insatisfaites de leur gynécologue, elles le font savoir ! Lancé par une étudiante en pharmacie, le hashtag #payetonuterus vient ainsi de faire son apparition sur la planète Twitter, permettant aux femmes de dénoncer certaines réactions de médecins en partageant leurs anecdotes.

Les interventions sont toutes plus surprenantes les unes que les autres ! On peut notamment lire : “Quand tu demandes à la gynéco la pilule et qu’elle te dit : “Faut pas prendre de médicaments quand on n’est pas malade”” ; ou encore “Comment ça ? Ce n’est pas le moment d’avoir un enfant, vous avez 28 ans !” 

Une douceur exquise qui sublime le biscuit d'amande et la framboise.
Pour certains couples, la confiance repose sur la transpartence totale allant du mot de passe de son téléphone à la
“L’amour poétisé, idéalisé, héroïsé, s'est dilué en prenant des trajectoires et des formes différentes.”
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4