Trop sexy pour être ingénieure !

#ilooklikeanengineer un hashtag de mobilisation à retenir et auquel participer puisqu’il se dresse contre les stéréotypes les plus persistants dans le monde du travail.
Une ingénieure américaine travaillant pour le compte de l’entreprise OneLogin a eu la désagréable surprise de se voir jugée sur son physique, apparemment trop sexy pour correspondre au poste occupé. Rassurez-vous ce ne sont pas ses employeurs qui ont émis cette opinion absurde mais  des internautes après avoir vu sa photo dans le cadre d’une campagne de promotion de OneLogin.
 
En gros beaucoup ont trouvé qu’Isis Wenger (c’est son nom),  était trop séduisante pour avoir à son actif un vrai diplôme d’ingénieur et qu’il devait probablement s’agir d’une actrice choisie  pour donner envie d’intégrer la boîte.  Scandalisée, la jeune femme a décidé de publier un billet sur un site d’information pour dénoncer ce type de clichés rétrogrades. Isis Wenger y est apparue lundi tenant une pancarte  avec le fameux hashtag (je ressemble à une ingénieure).  
 
Depuis l’image est devenue virale et quelques 12000 personnes ont tenu à poser  avec le même message pour promouvoir les femmes opérant dans le secteur des nouvelles technologies et sensibiliser l’opinion publique.  L’habit ne fait pas le moine, tout comme le physique n’influence pas  la compétence. Alors vous hashtaguez ?

 

 

 

 

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4