« Sur les pas de Leila Alaoui », une exposition hommage à Casablanca

Après Rabat en juin, l’exposition itinérante « Sur les pas de Leila Alaoui » fait une halte du 5 au 20 octobre à la galerie de l’esplanade de la Mosquée Hassan II à Casablanca.

24 œuvres de Leila Alaoui, la photographe décédée lors d’une attaque terroriste à Ouagadougou en janvier 2016, seront accrochées du 5 au 20 octobre à la galerie de l’esplanade de la Mosquée Hassan II à Casablanca. Les œuvres font partie de l’exposition itinérante « Sur les pas de Leila Alaoui » qu’a mis sur pied le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger (CCME), en partenariat avec la fondation Leila Alaoui. Dans cette exposition, deux séries de photographies sont mises en avant. La première, intitulée « Les Marocains », présente des portraits grandeur nature que la jeune artiste a réalisé dans son studio portatif lors d’« un road trip à travers le Maroc rural », comme elle aimait le qualifier à l’époque. La seconde série s’appelle « No Pasara » (« Tu ne passeras pas »), dans laquelle elle s’est intéressée aux jeunes Marocains qui vivent dans le nord du pays. Une jeunesse qui ne rêve que d’un avenir meilleur de l’autre côté de la Méditerranée. En marge de l’exposition, des ateliers d’écriture sont également prévus et animés au profit de l’Académie des Arts Traditionnels, établissement de formation des cadres supérieurs et de recherche dans le domaine des arts traditionnels relevant de la Fondation de la mosquée Hassan II de Casablanca. « Leila était une promesse dont nous pouvions commencer à entrevoir la réalisation… Son talent et son regard sur le monde faisaient d’elle une artiste unique. Elle avait un chemin artistique qui, au-delà de la photographie, posait la question de notre humanité », souligne Christine Alaoui, la mère de la photographe et présidente de la Fondation Leila Alaoui.

 

 

 

 

Jennifer Lopez a fait sensation au défilé Schiaparelli printemps-été 2024 qui a eu lieu lundi 22 janvier à Paris !
Le mois de février est une ode à l'amour et à la sensualité. Et si on jouait les prolongations avec
La grand-messe de la famille de la Communication, du Marketing, des Médias et du Digital au Maroc, a réuni ce
La marque Belle & Bowie se moque des conventions. Intrigante et stylée, elle dépoussière, avec goût, la mode des années
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4