Scandale sexuel à l’université Ibn Tofaïl de Kénitra

Un professeur vient d’être démis de ses fonctions à l’université de Kénitra après avoir tenté un sordide marché.

Faveurs sexuelles contre bonnes notes. C’est la proposition qu’un enseignant a récemment faite à l’une de ses étudiantes, d’après le site Yabiladi qui relaie l’information. Horrifiée, cette dernière aurait décidé de prendre les choses en main en enregistrant le pervers, avant de remettre l’extrait de la conversation au ministère de l’enseignement supérieur et à la police. Il n’en fallait pas davantage pour que l’enseignant soit limogé. Une enquête est apparemment en cours pour déterminer les faits et savoir si d’autres jeunes filles n’ont  pas, elles aussi, été victimes de ce type de propositions.

Le projet néerlandais-marocain « Urban Safar Tanja » est plus qu’une performance. C’est un spectacle itinérant, un voyage théâtral émotionnel
Hind Kharifi fait partie de ces illustratrices marocaines qui s’imposent sur la scène du design et du graphisme avec talent
C’est la gardienne de l’éthique des medias. Latifa Akharbach, ancienne journaliste et ex-diplomate, est à la tête de la Haute
C’est le weekend, rien de mieux que de découvrir la capitale économique sous un angle différent.  Rien de tel pour cela
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4