SAR la Princesse Lalla Meryem a reçu le titre de « Championne des Nations Unies pour les Générations Montantes » par l’ONU

SAR la Princesse Lalla Meryem qui a présidé, samedi 23 novembre, la cérémonie de clôture de la 16ème édition du Congrès National des Droits de l’Enfant à Marrakech, a reçu le titre de « Championne des Nations Unies pour les Générations Montantes » par l’ONU. Une distinction couronnant des décennies de militantisme, de défense et de service pour les droits de l’enfant.

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, présidente de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), a présidé, samedi 23 novembre à Marrakech, la cérémonie de clôture de la 16ème édition du Congrès National des Droits de l’Enfant, à l’occasion des 30 ans de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. Durant la cérémonie, SAR la Princesse Lalla Meryem a reçu le prix onusien «The United Nations Champion Generation Unlimited » par Geert Cappelaere, conseiller principal au bureau du directeur exécutif de l’UNICEF, couronnant ainsi des décennies de militantisme, de défense et de service pour les droits de l’enfant. Lors d’un message vidéo, la directrice générale de l’UNICEF, Henrietta Fore a également remercié SAR la Princesse Lalla Meryem pour l’organisation de ce Congrès, organisée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, saluant Son engagement immuable et Ses actions louables en faveur de la défense et de la promotion des droits de l’enfant.

Le Pacte National pour l’enfance

Lors de cette journée, de nouveaux engagements en faveur de l’enfant ont été pris à travers le Pacte National pour l’Enfance. En effet, le gouvernement, le Parlement, la société civile et le secteur privé marocains acceptent de suivre une feuille de route à l’horizon 2030. A la tribune, la directrice exécutive de l’Observatoire national des droits de l’enfant (ONDE), Lamia Bazir a expliqué que « ce Pacte ne constitue pas seulement une feuille de route mais il enclenche une disruption dans les méthodes de gestion des questions de l’enfance ». Ledit Pacte inclut des engagements opérationnels de chaque acteur et promeut de nouveaux outils de gouvernance et de gestion axés sur les résultats, a-t-elle ajouté, avant que l’engagement à ce Pacte à l’horizon 2030 soit signé par différents responsables. Parmi eux, le président de la Chambre des Représentants, Habib El Malki,  la ministre de la Solidarité, du Développement social, de l’Égalité et de la Famille, Jamila El Moussali, le procureur général du Roi près la Cour de Cassation, président du Ministère public, Mohamed Abdennabaoui, le directeur général de la statistique et de la comptabilité nationale au Haut-Commissariat au Plan, Mohammed Bircharef ou encore la directrice exécutive de l’ONDE, Lamia Bazir. Autres moments marquants de cette cérémonie : la remise d’une lettre du Parlement de l’Enfant des mains de Meryem Amjoun, lauréate du concours « Défi de la lecture arabe 2018 » à SAR la Princesse Lalla Meryem, destinée à António Guterres, Secrétaire général des Nations Unies, ainsi que le lancement de la chanson nationale pour l’enfance interprétée par différents artistes marocains.

 

(Avec MAP)

Pour son concert lors de la 27ème édition du Festival des musiques sacrées du monde de Fès, Kim Burrell sera
Ancrées dans les traditions mais s’inscrivant dans la contemporanéité, les tenues de Ghita Lahrichi composent une silhouette beldi-chic reconnaissable entre
Une robe à manches bouffantes, des ballerines ultra-tendances et des bijoux fins et raffinés… Voyons la vie en rose avec
une composition d'un bel effet pour une salade gourmande.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4