« Retourne au Maroc » : un dérapage raciste au Parlement choque la Belgique

Un vif incident a troublé la session parlementaire belge jeudi 15 septembre quand un député du parti libéral a choqué l'assemblée en proférant des propos racistes à l'encontre d'une parlementaire d'origine marocaine.

En Belgique, un débat sur la situation sociale des ouvriers au parlement a donné lieu à un vif incident impliquant la députée d’origine marocaine Meryame Kitir et le député du parti libéral Open VLD Luk Van Biesen. Après que la député soit intervenue devant l’assemblée, le député lui aurait ainsi lancé qu’elle « ferait mieux de retourner au Maroc ». Plusieurs parlementaires se seraient alors indignés de l’attitude de leur collègue. Face à une assemblée scandalisée, l’intéressé a commencé par nier avant d’indiquer que «si ses propos avaient été mal compris, il s’excusait». Meryame Kitir a quant à elle confirmé que ces mots avaient bien été prononcés, regrettant qu’un parlementaire puisse se laisser aller à un tel dérapage. Quant à la présidente de l’Open Vld, Gwendoly Rutten, elle a convoqué le député pour un entretien et estimé que cet incident n’était pas clos. « Nos députés ont une fonction d’exemple et doivent porter nos valeurs libérales toujours et partout. Il n’y a pas de place pour les mandataires qui ne reconnaissent pas ceci », a-t-elle déclaré.

 

 

C’est au quartier Gauthier, que le Radisson Hotel Group a choisi d’installer son deuxième hôtel dans la ville blanche. Le
Emirates compte faire don de milliers de sacs à dos pour enfants fabriqués à partir de matériaux d'avions recyclés. Ces
S’étend sur près de 500 m² , le premier Flagship Store Puma offre une vaste gamme de produits, allant des
Les enjeux de l’IA en Afrique est au cœur du forum de haut-niveau organisé par Ai Movement-UM6P en partenariat avec
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4