Ramadan’art, une exposition inédite à la « villa camembert » de Casablanca

À l’occasion du Ramadan’art, la mystérieuse Villa Ronde de Casablanca, connue sous le nom de « villa camembert », se transforme jusqu’au 7 juin en galerie d’art. Sur les murs, des œuvres de l'artiste marocaine Chaibia, de l’incontournable Andy Warhol ou encore de Jilali Gharbaoui.

Pour la première fois, la Villa Ronde est ouverte aux Casablancais via l’organisation du Ramadan’art initié par l’agence K-Events. Du 22 mai au 7 juin, la splendide villa abrite une magnifique exposition regroupant les œuvres du grand maître du Pop art, Andy Warhol, de l’artiste marocaine Chaibia, figure de l’art naïf marocain, ou encore du peintre Jilali Gharbaoui. Mais, outre cette exposition, c’est l’énigmatique « villa camembert » surnommé par les Casablancais en raison de sa forme cylindrique et plate, qui nous ouvre ses portes. Nichée sur la colline d’Anfa et située sur le boulevard du Lido, cette demeure a été bâtie en 1962 par l’architecte d’origine allemande Wolfgang Ewerth. Elle est construite sur de minces pilotis, semblant flotter au-dessus du jardin. De là-haut, une vue exceptionnelle sur l’océan Atlantique. Quant à l’intérieur, il est unique. Il se veut ultra minimaliste et s’organise autour d’un patio circulaire. Bref, à voir absolument !

Ouverture : du 22 mai au 7 juin inclus, de 12h à 17h, et le soir de 21h à 23h30.

Fini le célibat ! Vous avez trouvé l'élu(e) de votre cœur, peut-être même avez-vous déjà organisé vos fiançailles. Maintenant, place
Tout comme les préparatifs du mariage, les enterrements de Vie De Jeune Fille et de Garçon (EVJF et EVG) sont
L'institution du mariage a toujours revêtu une importance capitale. Au fil du temps, cette sacralité a évolué, s'adaptant aux bouleversements
Le mariage représente bien plus qu'un simple engagement entre deux individus. C’est un mélange complexe de traditions séculaires, de valeurs
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4