Quand Depardieu parle de sa conversion à l’islam

L’acteur épicurien qui incarne le bon vivant par excellence s’est converti à l’Islam en 1965, à son arrivée à Paris. Il revient dans son livre paru le 18 novembre sur sa conversion et sa vision de la religion.

Dans « Innocents » son autobiographie, parue le 18 novembre dernier, Gerard Depardieu, 66 Ans, parle de l’islam, met en garde contre la mauvaise interprétation des textes sacrés et dénonce l’arrogance de ceux qui se prennent pour Dieu.«Le vrai danger, c’est quand l’homme avec toute son arrogance, sa perversité et son ignorance se met à interpréter les textes sacrés dans le seul but, pas forcément conscient, de se mettre à la place de Dieu», estime Gérard Depardieu et de poursuivre, «Là, commence la manipulation». Arrivé à Paris, en 1965, il se converti dans la foulée à l’islam. «J’ai fréquenté la mosquée pendant deux ans. Je faisais les cinq prières par jour.» Or, «le vrai danger, ce n’est pas la foi, ça n’a jamais été la foi», souligne-t-il dans son autobiographie – parue aux éditions Cherche-Midi – et dont des extraits ont été publiés ce mercredi dans «L’Express».

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4