“Palmyra” remporte le Grand Prix du Festival international cinéma et immigration d’Oujda

Le long métrage “Palmyra” du réalisateur russe Ivan Bolotnikov a remporté le Grand Prix de la 10ème édition du Festival international cinéma et immigration d'Oujda, qui a pris fin samedi.

La soirée de clôture de ce festival, tenue au Théâtre Mohammed VI d’Oujda en présence de figures du cinéma du Maroc et d’ailleurs et de nombreux cinéphiles, a vu aussi la consécration du film marocain “Dernier Round” du réalisateur Mohamed Fekrane, qui a remporté le prix du meilleur scénario.
Le jury du festival, présidé par le réalisateur marocain établi en France Mohamed Ahed Bensouda, a, en outre, décerné le prix du meilleur rôle masculin au protagoniste du film “Palmyra”.
Dans la catégorie des courts métrages, le prix de la meilleure réalisation est allé au film “Allegoria” du réalisateur turc Hakan Unal, alors que “Le nom des autres” de la Tunisienne Ines Saidi a remporté le prix du meilleur scénario et “Charte” du Marocain El Houssine Hanine a décroché le prix du jury.
Cette 10ème édition du festival a connu la participation de 11 films représentant plusieurs pays, dont 10 films (4 longs métrages et 6 courts métrages) participant à la compétition officielle du festival.
Le programme de ce festival, organisé par l’Association solidarité pour le développement et l’immigration, en partenariat avec la direction régionale de la Culture et le Centre cinématographique marocain et avec le soutien notamment de la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, a porté, outre la compétition officielle, sur un colloque animé par des chercheurs et spécialistes, une master class sur l’expérience cinématographique des Marocains du monde et des ateliers au profit des jeunes de la région de l’Oriental.
Le festival vise en particulier à mettre la lumière sur les compétences et les talents cinématographiques des Marocains du monde, faire connaître les potentialités touristiques de la région de l’Oriental et contribuer au développement local.

 

 

(Avec Map)

 

 

 

L’initiative vient en réponse au nombre croissant d’incidents dans le système de transport public du Pakistan impliquant le harcèlement et
Latifa Chérif, présidente de l’association Le ruban rose dresse pour nous, à l’occasion de La journée mondiale de lutte contre
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4