Oujda : Première exposition individuelle de l’artiste peintre Fatiha Rabhi

Jusqu’au 26 juin, le Théâtre Mohammed VI d’Oujda accueille la première exposition individuelle de l’artiste peintre Fatiha Rabhi, intitulée «Nature fragile, néanmoins…».

L’artiste peintre Fatiha Rabhi présente, du 22 au 26 juin, sa première exposition individuelle  «Nature fragile, néanmoins…» au Théâtre Mohammed VI d’Oujda. Sur ses toiles, la nature et la famille sont représentées. En effet, sur ses tableaux, la femme est tour à tour jeune, mère, artiste, travailleuse, danseuse, rêveuse. La nature y est aussi peinte dans tous ses états, tantôt calme, tantôt tumultueuse. L’artiste semble attentive aux mille et une variations de son sujet, et s’emploie à le faire vivre en choisissant avec soin les couleurs et les mouvements, sans oublier les calligraphies qui ornent certaines œuvres. Fatiha Rabhi use de diverses techniques comme la peinture à l’huile, l’acrylique, ou encore les tableaux en relief, en résine, en pouring.

L’artiste peintre Fatiha Rabhi présente, du 22 au 26 juin, sa première exposition individuelle  «Nature fragile, néanmoins…» au Théâtre Mohammed VI d’Oujda. Sur ses toiles, la nature et la famille sont représentées. En effet, sur ses tableaux, la femme est tour à tour jeune, mère, artiste, travailleuse, danseuse, rêveuse. La nature y est aussi peinte dans tous ses états, tantôt calme, tantôt tumultueuse. L’artiste semble attentive aux mille et une variations de son sujet, et s’emploie à le faire vivre en choisissant avec soin les couleurs et les mouvements, sans oublier les calligraphies qui ornent certaines œuvres. Fatiha Rabhi use de diverses techniques comme la peinture à l’huile, l’acrylique, ou encore les tableaux en relief, en résine, en pouring.

(Avec Map)

BYD a organisé avec succès le lancement de son nouveau modèle Seal U DM-i au sein de son showroom à
Ce maquillage glamour met l’accent sur les yeux avec un regard intense travaillé dans des tonalités marron glacé et une
L’Intelligence artificielle façonne le monde de demain. L’enjeu de sa maîtrise est fondamental. Aussi, faire de l’IA un moteur d’égalité
C’est dans le somptueux cadre de l’hôtel Conrad Rabat Arzana, que s’est tenu les 19 et 20 avril, le 4ème
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4