Notre cerveau est endommagé par les gens qui se plaignent tout le temps

D’après une étude en neurosciences, l’écoute de gens qui se plaignent beaucoup peut être nuisible pour le cerveau.

En effet, il aurait été prouvé qu’un surplus de négativité aurait un impact certain sur le cerveau.

En examinant notre activité cérébrale grâce à des méthodes telles que l’EEG ou l’IRM, Trevor Blake, l’auteur du livre « Trois étapes simples : une carte de la réussite dans les affaires et la vie», affirme pouvoir expliquer comment et pourquoi la négativité constante affecte notre cerveau.

L’auteur explique que « si vous êtes coincé longtemps, quelque part, en écoutant une personne négative, vous êtes plus susceptible de vous comporter de la même manière qu’elle. » Ainsi, écouter passivement et régulièrement une personne se plaindre, pourrait avoir des effets indésirables graves et même altérer les fonctions cérébrales. Ce phénomène s’expliquerait du fait que la qualité de nos pensées et de nos émotions aurait un impact direct sur la qualité de notre vie et de nos performances, ainsi que sur notre santé physique et psychologique et celles de notre entourage.

Situé à l’hôtel Jadali, au cœur du paisible et verdoyant quartier de l'Hivernage à Marrakech, le Spa Yemaya est une
“ L'amour nous envahit d’un bonheur enivrant et nous nous sentons soudain merveilleusement vivants.”
Les boxeuses Oumayma Belahbib et Leila El Ksiri se préparent pour le tournoi de qualification olympique (TQO) mondial, programmé du
Le 1er événement automobile et sportif 100% féminin revient du 12 au 27 avril. 400 gazelles, dont 21 Marocaines, vont
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4