Micro-trottoir: l’avis des casablancais sur les sanctions en cas d’injures publiques contre les femmes

FDM est allé à la rencontre des Casablancais pour recueillir leurs avis sur la réforme du code pénal, et plus particulièrement sur la disposition de l’article 444 qui incrimine «toute diffamation ou injure publique à l’encontre d’une femme en raison de son sexe».

A ce sujet, le texte qui fait encore en débat prévoit des peines d’un mois à deux ans de prison ainsi qu’une sanction financière variant entre un 5.000 et 50.000 dh.

L’exposition Vogue est le fruit d’une collaboration entre la Galerie 38 et la Fondation BMCI. Afin de mettre en lumière
Grohe présente ses innovations dans une impressionnante installation holistique au prestigieux Palazzo Reale, la résidence Royale historique Milanaise, au cœur
« Les Écoles Al Madina » dévoilent leur nouveau plan de développement stratégique : Madina Kids et Madina Schools, sous
L’Institut français du Maroc, en partenariat avec les éditions La Croisée des Chemins, accueillera en tournée au Maroc Gilbert Sinoué
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4