Mia Fareh, la révélation de la rentrée !

Une voix limpide, un talent inné, une présence qui ne laisse point indifférent… et un nom avec lequel il faut désormais compter : Mia Fareh. C’est la révélation artistique de cette rentrée !

À 27 ans, la chanteuse invente son propre style et redéfinit les codes de la scène du rap en interpellant les jeunes de sa génération, mais aussi les plus jeunes comme les moins jeunes. Elle chante certes, mais elle écrit aussi ses textes et, ce qui ne gâche rien, dessine et s’adonne à l’arrangement musical à ses moments perdus.
«Depuis mon enfance, je suis mue par mes passions. Je me réalise en leur donnant corps. Je vis et je vibre à travers ce que je chante. J’ai eu la chance d’avoir grandi dans un milieu familial propice à l’épanouissement artistique et un entourage d’amis où le feeling est important. Depuis l’âge de 7 ans, je rêve de chanter et de porter ma voix sur la scène», commente Mia Fareh.
Émettre des messages de paix, de sagesse, d’amitié et de valeurs humaines, tel est le credo de la jeune rappeuse, qui est convaincue que la musique et le rap sont et restent le langage universel des nouvelles générations.
Pour véhiculer son image, l’artiste n’hésite pas à mixer ses textes entre Darija et Anglais, ce qui est dans le code des jeunes aujourd’hui.

L’actrice franco-marocaine Nadia Benzakour joue dans le dernier film d’Eric Barbier, « Zodi et Téhu ». Un magnifique conte dans lequel
L’événement Art-Fair est de retour à Marrakech. Ce rendez-vous international pose ses valises dans les salons de la Mamounia, mais
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4