Maria Sharapova : une défense douteuse…

Rien ne va plus pour la championne accusée de s’être dopée au dernier Open d’Australie. Comble du comble, ses explications à la presse semblent un peu tirées par les cheveux...

Testée positive au Meldonium, un remède servant à la prévention des infarctus mais pouvant également augmenter l’endurance, Maria Sharapova a évoqué une méconnaissance de la nouvelle réglementation sportive. La tennis woman a prétendu ne pas avoir eu vent du classement du meldonium comme substance dopante, ajoutant qu’elle en prenait depuis 2006 sur avis médical. Une explication que peu de gens jugent crédible, étant donné que le composant en question a été prohibé en janvier dernier  et que l’AMA (agence mondiale antidopage) avait largement communiqué à ce propos. Autre faille dans l’argumentation de la joueuse, sa mise sous traitement pendant 10 ans alors que ledit médicament ne peut être utilisé au delà de six semaines. Maria Sharapova qui a vu ses plus gros sponsors la lâcher un à un depuis le scandale devra trouver autre chose pour « sauver sa peau ».

Le nouveau siège Bosch va réunir sous un même toit les activités commerciales clés de Bosch au Maroc, en accueillant
Pour cette saison, le menu se fait rafraîchissant pour une délicieuse mise en bouche. C’est ce que nous propose Aïssam
Dans le domaine des relations amoureuses, les conseils pullulent quant à la meilleure façon de gérer les conflits. L'un d'eux,
Depuis son implantation en 1943, L'Oréal Maroc a transformé le secteur de la beauté au Maroc grâce à son engagement
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4