Loubna Abidar à Cannes : « C’est une revanche sur les islamistes »

Loubna Abidar "la dangereuse" est de retour. Cette année, elle a monté les marches du festival de Cannes aux côtés du créateur Jean-Paul Gauthier. Une consécration pour l'actrice tant décriée dans son pays.

Elle était aux anges. « Le Festival de Cannes, c’était depuis toujours un rêve. J’étais si heureuse de venir l’an dernier, mais à cause de la polémique, les islamistes m’avaient gâché la fête. Je n’avais pas pu en profiter. Cette année, c’est le bonheur, j’ai gagné mon combat. C’est une revanche sur les islamistes », a-t-elle déclaré à Cinetelerevue.be.
En pleine promotion pour son livre « La Dangereuse » dans lequel elle confie avoir été violée par son père, elle livre une diatribe contre « l’hypocrisie des musulmans ». Elle s’adresse à toutes les femmes musulmanes en leur expliquant qu’elles ne sont pas obligées de porter la burqa ou le voile. L’actrice de « Much Loved » aborde également la thématique de la violence à l’égard des femmes dans le monde arabe. Un combat qui lui tient à cœur.

Ghizlaine Badri Lahlou est curatrice et commissaire d’exposition de “Révélation de l’âme”, la nouvelle exposition de Rajae Lahlou à la
L’intimité du couple pendant le mois sacré est négligée. On croit bien à tort que spiritualité et sexualité ne peuvent
L’Atelier Saveurs nous propose pour ce Ramadan de belles recettes, inspirées d'une cuisine de grand-mère, pour sublimer la table
Dévoilé officiellement le 1er avril dans les rues de Casablanca le 1er avril, Yango Navigation promet une transformation radicale des
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4