Les soeurs Kardashian libanaises irritent les téléspectateurs

Les starlettes de l'émission de téléréalité "The Sisters", version libanaise des soeurs Kardashian, ont bien du mal à remporter le même succès que leurs jumelles américaines. Au pays du cèdre, on ne s'y retrouve pas...

C'est dans leur élégant appartement qu'est tournée l'émission de téléréalité qui met en scène le quotidien de Alice, Nadine et Farah Abdel Aziz, âgées de 26, 23 et 22 ans. Des talons démesurés qui ne quittent pas leurs pieds, un brushing et une manucure parfaits en toutes circonstances… Elles dinent dans les restos les plus chics et les plus chers de BEyrouth, ne jurent que par les boutiques de luxe pour faire leur shopping et sont abonnées aux salons de beauté. Autant d'endroits de prestige où les belles ne manquent pas d'immortaliser le moment présent à coup de selfies. 

Voici donc à quoi ressemblerait la vie au quotidien des trois soeurs qui poursuivent en fait la volonté de montrer que les femmes libanaises peuvent être jolies et intelligentes. "Le message, ce n'est pas juste +soyez belles+ (…)Les gens peuvent voir à quel point les Libanaises sont intelligentes et que nous n'avons pas besoin de nos parents", assure Alice qui dans le premier épisode appelle à la rescousse son père pour qu'il s'assure que le chauffeur la dépose à l'aéroport…

Une perception futile des libanaises qui fait grincer des dents leurs concitoyennes pour qui cette émission écorne leur image et ignore les femmes éduquées qui travaillent dur.

Mais malgré tous les efforts des soeurs Abdelaziz, l'émission ne peut prétendre au succès planétaire de son pendant américain, "Keeping up with the Kardashians", diffusé depuis 2007. Elle manque du parfum de scandale qui a fait le succès des soeurs américaines à coup de "sex-tape" et de grossesse controversée. De leur côté, les "Sisters" libanaises disent vouloir respecter les "valeurs conservatrices" du Moyen-Orient, ce qui exclut toute discussion sur le corps, les petits amis et le sexe, qui font le sel et le succès des Kardashian.

La Fashion Week, c'est de la haute couture, des silhouettes féminines et masculines et une mode qui se meut dans
La Saint-Valentin approche à grands pas. Et si vous commenciez les hostilités en partant en week-end avec votre moitié, en
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4