Le snack de Salé qui interdisait aux femmes de s’asseoir a été fermé par les autorités

L’information a fait un grand boum depuis sa publication hier sur les réseaux sociaux et, miracle du 2.0, le propriétaire du snack a été sanctionné illico presto pour sa misogynie hors la loi.

Dans l’un des snacks d’un quartier populaire de la ville de Salé, une affichette repérée par des clients n’est pas passée inaperçue. Photographiée, postée sur les réseaux sociaux et commentée par Soufyane Fares, un militant des droits de l’Homme, l’annonce du propriétaire des lieux a fait le tour du web et provoqué l’ire des internautes. Et pour cause, celle-ci indiquait qu’’afin d’éviter toute situation inconfortable, les chaises sont uniquement réservées aux hommes et non aux femmes ».

L’information est parvenue aux oreilles des autorités qui ont tôt fait d’envoyer policiers en civil et moqaddem du quartier pour interpeller le gérant à tendance salafiste et fermer son commerce. Le sit in qui était prévu dimanche devant le commerce en question n’a donc plus lieu d’être.

Suite au succès retentissant des vitrines M’OTION à M Avenue, la première édition du concours M’OTION NextGen s'est tenue le
Elles brillent dans différents domaines et se distinguent par leur force, charisme et impact positif sur leur environnement. Les profils
Il y a urgence ! Il faut stimuler l’implication des femmes dans l’économie. Elle est au plus mal : 19,8%
“Assilah, ville de tous les amours...” est l’intitulé de l’exposition qui réunit onze artistes travaillant pour la plupart à Assilah.
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4