Le Seigneur vous le rendra

EXERCER CORRECTEMENT LE MÉTIER 'bébé' n'est pas donné à tout le monde . il ne suffut pas d'étre un tube digestif amorphe ou braillard pour etre crédible ;un réel talent est nécessaire ,surtout lorsque vous le faites comme moi pendant longtemps Trés longtemps .'nourisson' a donc été mon premier emploi.et je le dis en toute modestie, aucun avorton loué en médina n'était aussi lucratif que moi.dés l'aube , des mendiante....

Marrakech. Ancienne médina. Dans une famille nombreuse et misé-rable qui a perdu son patriarche, une veuve met au monde un enfant, symbole à ses yeux d’un heureux présage et signe évident d’une brillante destinée. Mais pas question pour autant de subir le poids de cette énième bouche à nourrir. C’est donc sans vergogne qu’elle le loue aux mendiantes de la médina. Mais Mimoun, le nourrisson, semble avoir un don particulier et se forge très vite une réputa-tion de “véritable génie de la mendicité”. Grisée par l’argent qui afflue, sa mère comprend vite qu’il ne doit pas grandir, sans quoi il ne pourra plu attendrir les passants. Elle l’emmaillote donc pendant des années afin d’empêcher ses membres de se développer, et l’enfant qui grandit quasiment momifié devient une bête de cirque. C’est à cette époque que Mimoun rencontre un beau jour monsieur Salvador, un vieil homme qui le prend sous son aile et fait son éducation… La vie de l’enfant bascule alors dans un autre univers. C’est l’histoire d’une émancipation, d’un être assoiffé de liberté et une esquisse aussi réaliste que poétique des bas-fonds de la société marocaine.

L’actrice franco-marocaine Nadia Benzakour joue dans le dernier film d’Eric Barbier, « Zodi et Téhu ». Un magnifique conte dans lequel
L’événement Art-Fair est de retour à Marrakech. Ce rendez-vous international pose ses valises dans les salons de la Mamounia, mais
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4