Le prix nobel de la paix obligé de démissioner à cause de propos sexistes

Une grande intelligence mais un esprit étroit, voilà qui pourrait décrire Timothy Hunt détenteur du prix Nobel de médecine en 2001.

« Le problème avec les femmes dans les laboratoires de recherche, c’est qu’on tombe amoureux d’elles, qu’elles tombent amoureuses de nous ou alors qu’elles se mettent à pleurer dès qu’on leur fait une critique ». Ces mots ont coûté cher au scientifique britannique qui se retrouve aujourd’hui à devoir démissionner de son poste à l’Université College London.

Des excuses publiques n’ont pas empêché Timothy Hunt de se faire laminer dans les médias et même au sein de la communauté scientifique qui comptent des femmes extrêmement compétentes. A ce titre la Royal Society, promotrice des sciences, dont il fait partie a mis un point d’honneur « à se distancer » de telles déclarations.  

Déclarations qui contribuent à alimenter  la discrimination à l’égard des femmes en milieu professionnel que ce soit dans des laboratoires ou ailleurs. Pour le coup c’est Marie Curry a dû se retourner dans sa tombe.

C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4