Le Prix de l’Enseignant(e) de l’année sera décerné à Marrakech

La ville de Marrakech s’apprête à accueillir la troisième édition de la cérémonie de remise du Prix de l’Enseignant(e) de l’année. La dimension Nationale sera la nouveauté de cette 3e édition qui s’ouvre désormais sur toutes les Académies régionales de l'éducation et la formation professionnelle du Royaume.

Le Prix de l’Enseignant(e) de l’Année est organisé par le Ministère de l’Éducation Nationale, du Préscolaire et des Sports en partenariat avec la Fondation Zahid et en coordination avec l’Association des Amis de l’École Publique.

Pour rappel, la première édition de ce Prix a été initié par la Fondation Zahid en 2019. Sa mise en œuvre s’est faite en coordination avec la Direction Provinciale du Haouz (AREF Marrakech-Safi), l’Association du développement de la Coopération Scolaire (Haouz) l’Association des Amis de l’École Publique. En 2020 l’événement s’est élargi au niveau régional avant d’acquérir en 2021 une dimension nationale.

Ce prix s’inscrit dans une ambition de promouvoir une culture de reconnaissance et de favoriser une émulation dans le corps enseignant afin de permettre l’émergence de nouvelles pratiques pédagogiques performantes, pour faire valoir les dispositions de la loi-cadre 51-17, notamment dans l’amélioration de la qualité de l’enseignement.

Le lancement de l’appel à candidatures pour la 3ème édition du prix de l’enseignant(e) de l’année 2021, a été donné le 20 mars 2021, via la plateforme dédiée (oustadsana.com). Il est ouvert à tous les enseignant(es) du cycle primaire dans les établissements de l’Enseignement Public ou dans les établissements IPSE (Institut De Promotion Socio-Educative), ainsi qu’à tout porteur d’un projet de classe.

En attente de célébrer les gagnant(es), Le slogan du prix sera toujours (Valorisation, Motivation et Hommage !).

C’est le rendez-vous de l’élite du golf féminin. Organisée du 06 au 11 février 2023, la Coupe Lalla Meryem, qui
Pour atteindre l’égalité femme-homme, il est crucial, fondamental, indispensable de repenser les masculinités. Soufiane Hennani, nous livre son point de
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4