L’alpiniste Bouchra Baibanou à la conquête des cieux

L’alpiniste marocaine vient d’atteindre le sommet du Carstensz en Indonésie à 4884 mètres d’altitude, après avoir escaladé les cinq sommets les plus hauts du monde.

En 2011, l’alpiniste Bouchra Baibanou s’est lancé un défi : atteindre le sommet des sept plus hautes montagnes du monde. Après l’Aconcagua en Amérique du Sud, le Denali en Amérique du Nord, le Kilimandjaro en Afrique, l’Elbrouz en Europe, cette ingénieure et mère de famille vient de conquérir la pyramide Carstensz, appelée également PuncakJaya, une montagne d’Indonésie située sur l’île de Nouvelle-Guinée à 4884 mètres d’altitude. Cette ascension est la 6ème et avant-dernière étape de l’exploit qu’elle s’est fixé. A l’issue de cette semaine d’ascension, la Marocaine l’a qualifiée de « dure mais concluante ». Après un périple de cinq jours de marche dans la boue et sous la pluie dans la jungle et des steppes d’altitude, elle fait escale dans un camp situé à 4000 m d’altitude avant d’atteindre le sommet du Carstensz après un jour d’escalade. Décorée par le Roi Mohamed VI à l’occasion de la fête du Trône 2015, Bouchra Baibanou ne compte pas en rester là. Son dernier défi est de taille puisqu’elle tentera d’atteindre le sommet de l’Everest en 2016. « Il est temps pour moi de planter le drapeau du Maroc sur le toit du monde », a conclu l’alpiniste.

bouchra baibanou

L’actrice franco-marocaine Nadia Benzakour joue dans le dernier film d’Eric Barbier, « Zodi et Téhu ». Un magnifique conte dans lequel
L’événement Art-Fair est de retour à Marrakech. Ce rendez-vous international pose ses valises dans les salons de la Mamounia, mais
31AA4644-E4CE-417B-B52E-B3424D3D8DF4